A quand le DD dans les salons ?

Une démarche responsable encore trop souvent oubliée

Je suis allée hier au Salon des micro-entreprises glaner quelques infos pour VedaCom. Et là, j’ai pu constaté le décalage entre les beaux discours des grands groupes et la réalité terrain d’un salon.

Le comptage a été très vite fait: 1 seul stand en carton, celui de la Macif. La différence avec les autres stands était si flagrante que les animateurs du stand ont même mis sur un comptoir un petit panneau expliquant pourquoi leurs stands étaient en carton.

Quand aux prospectus, tous les standistes se sentent obligés d’en donner même si on précise qu’on n’est pas leur cible ou que cela ne nous intéresse pas. Je suis repartie avec des documents qu’il m’a été impossible de refuser et qui ne me resserviront jamais. De quoi interpeller sur le gâchis du papier dans les salons pro et aux autres…

La route du DD est encore longue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s