Greenwashing, socialwashing et maintenant blackwashing !

Vous ne connaissez pas encore le blackwashing ?

Après le greenwashing et le socialwashing, voici le blackwashing. Cette technique de communication vise à exagérer les mauvaises nouvelles pour faire bouger les consciences, loin du bon sens requis dans la communication responsable.

Même si l’intention des blackwashers d’alerter sur certaines situations est louable, tout comme le greenwashing, les conséquences du blackwashing sont souvent préjudiciables aux causes défendues.

Sachant que pour la première fois,  « 2009 marque à la fois une baisse significative de la crédibilité à l’égard des publicités qui mettent en avant les effets bénéfiques pour l’environnement et une baisse de l’intérêt à en savoir plus sur le développement durable » (Ifop), est-ce vraiment raisonnable de tout dépeindre en noir ? Faudra-t-il vérifier toutes les informations annoncées par les structures environnementales ? Et c’est sans compter les sceptiques qui auront tout intérêt à crier au blackwashing dès que les éléments annoncés  ne seront pas à leur goût…

Un exemple concret ? Cela tombe bien. Terra Eco de février en cite un. Une ONG américaine a lancé une alerte sur les ravages de l’industrie de l’huile de palme et la déforestation à Bornéo et Sumatra, des ravages si importants qu’il n’y aurait plus d’orangs-outans d’ici 2011. En réalité, une étude du « Journal of tropical biology and conservation » révèle qu’il subsiste encore 50 000 orangs-outans et que si leur survie est en effet menacée, ils ne devraient pas tous disparaître avant l’année prochaine (et heureusement !).

A bas donc le catastrophisme et le blackwashing pour que les professionnels continuent la sensibilisation du grand public. Parlons vrai, soyons cohérent et renvoyons les blackwashers aux greenwashers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s