Les conditions de réussite d’une communication sur le développement durable

6 questions pour définir la communication d’engagements à mettre en oeuvre

Vous en avez de la chance… Je suis revenue de Produrable avec plein de nouveaux sujets à traiter ! A venir donc : le papier, support vertueux (je sais, j’insiste beaucoup sur le sujet ;-)), les leviers pour initier une démarche développement durable, les outils de sensibilisation,…

Bref, l’un des ateliers que j’ai le plus apprécié a fait participer toute la salle sur un brief client pour passer d’une communication interne à une communication d’engagements.

Nous avons tous ensemble planché sur :

  • l‘analyse du contexte et les infos du brief ;
  • le recueil des données sur le plan des objectifs, des cibles de cette communication, de la culture d’entreprise, de l’état des connaissances DD et de la perception du DD dans l’entreprise ;
  • l’analyse des données en termes de motivation, compétence, conditions de réussite du changement ;
  • la recommandation stratégique.

Et cerise sur le gâteau, à la fin de notre superbe reco, le client mystère était là, en chair et en os. Il a pu nous expliquer comment cette recommandation stratégique avait été mise en place et comment elle avait permis à l’Assurance Maladie (le client en l’occurence) de passer à une nouvelle étape dans la démarche d’engagements.

Ce que j’ai trouvé hyper-intéressant et que je souhaite partager avec vous, c’est l’analyse de cette agence sur les conditions de réussite au changement. Elles (il n’y avait que des filles…) identifient 6 conditions que je préfère traiter sous forme de questions pour définir la communication d’engagements à mettre en oeuvre :

  • La direction impulse-t-elle la dynamique et investit-elle le middle-management dans le relais auprès de ses collaborateurs ?
  • Les experts DD de l’entreprise contribuent-ils à donner le sens et à projeter la vision ?
  • Au-delà de l’information et de la sensibilisation, la communication encourage-t-elle déjà les collaborateurs pionniers à agir et à démontrer par la preuve ?
  • La communication informe-t-elle sur les projets, valorise les acteurs et stimule l’innovation ?
  • Les collaborateurs pionniers enclenchent-ils les premières actions pour élever progressivement le niveau d’exigence collective ?
  • L’entreprise agit avant d’afficher des engagements sans paillettes dans une mesure d’exemplarité ?

La réponse à ces questions ainsi que le reste de l’analyse des données (Quelle est la motivation des collaborateurs ? Comment les collaborateurs peuvent intégrer le développement durable dans leurs actions ?…) permet de définir la stratégie de communication sur le développement durable à mettre en place.

Ainsi, par exemple, si l’engagement est porté par la direction et que le niveau d’autonomie est assez faible dans la structure, la communication sera plutôt de l’ordre de l’information et de l’explication que du rassemblement.

Et vous, voyez-vous d’autres questions à vous poser ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s