Agences : la RSE sur le grill(e) !

AACC balise le parcours de la responsabilité sociétale

Lu dans Stratégies et relu sur le blogue des Publicitaires Socio-Eco-Innovants

AACC balise le parcours de la responsabilité sociétale
Vers une grille d'auto-évaluation ?

Afin de sensibiliser et de mettre en place une politique de Responsabilité sociétale des entreprises au sein des agences de communication, l’AACC (l’Association des Agences-Conseils en Communication) travaille actuellement sur une grille des indicateurs RSE. Si il n’y aura rien de nouveau pour toute agence qui a choisi d’intégrer la RSE dans sa démarche, elle permet d’informer les agences encore nombreuses qui évitent le sujet ou le remettent à plus tard.

Cette première étape était nécessaire avant l’arrivée du deuxième outil  de la profession : la transposition de l’ISO 26000 au secteur de la publicité. Les différentes disciplines de la communication seront étudiées sous l’angle des 7 axes de l’ISO 26000 en définissant pour chacune les impacts positifs et négatifs liés à la production, la diffusion et le contenu des messages.

Personnellement, j’attends beaucoup de ce deuxième outil qui -j’espère- pourra permettre de distinguer les agences réellement investies dans une démarche RSE, comme VedaCom, des green agency seulement intéressées par se positionner en tant de crise sur des nouveaux marchés (il en pleut beaucoup en ce moment !). Je les juge peut-être un peu sévèrement si elles sont effectivement prêtes à passer à une communication responsable (Plus on est à travailler selon ces principes, plus le message passera…) mais j’ai juste un peu de mal à croire qu’on peut être sincère dans sa démarche en ne pensant qu’au développement de son agence 😉

Et vous, cette grille vous paraît-elle une bonne idée sur juger de la démarche d’une agence ?

2 Comments »

  1. Je trouve le terme très bien choisi : une grille. C’est donc un outil, qui peut être bien ou mal utilisé.

    S’il est mis en avant par les agences comme un trophée pour faire croire à un engagement RSE plein et entier, dans une sorte de greenwashing des greenwashers, l’effet sur tous ceux qui se seront engagés dans la démarche sera désastreux. Mais s’il est utilisé comme un marche-pied vers une démarche RSE plus aboutie, et qu’il change vraiment les mentalités, sans faire trop de bruit (parce que dans l’ensemble, le monde de la com est loin de pouvoir se vanter), ce sera une excellente chose, le secteur aura réellement progressé.

    En tout cas, la grille est bien présentée comme un dispositif facile d’accès pour toutes les agences, elle se veut non-discriminante. Donc elle ne pourra pas faire d’autre différence qu’entre les agences complètement hors-RSE et celles qui y ont trempé l’ongle d’un doigt de pied… 😉

    C’est toujours un plaisir de lire vos réflexions, informations et questionnements !

    J'aime

    • Bonsoir Yonnel,
      je suis entièrement d’accord avec toi. Il n’y aura réellement de différences qu’entre les agences qui « éviteront » la RSE et celles qui ont initié une démarche. Sans chercher de classement, j’aurai aimé qu’on fasse le tri dans les démarches. Mais je comprends parfaitement qu’une partie de la profession ne le souhaite pas ! Le secteur de la communication évolue et avance, c’est déjà ça.
      Merci pour ton commentaire sur mes posts, cela me fait d’autant plus plaisir qu’il vient d’un fier défendeur de la com resp.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s