C’est si bon la culpabilité !

Assumer une semaine sans Internet

 c'est si bon la culpabilité !

 

Quand une activité démarre, on se sent obligé d’être toujours réactif et joignable. Même en vacances. Alors, pendant ma petite semaine avec ma famille, j’ai bien négocié ce point avec mon mari. Nous partons mais je bosse un soir sur deux. J’ai trop de dossiers sur le feu. Et j’ai tout prévu : connexion Wi-Fi, clé 3 G, mails sur mon mobile (et non je n’ai toujours pas d’Iphone)

Bien sûr, quand nous sommes arrivés, rien de cela n’a fonctionné. La connexion Internet était inexistante, j’ai perdu le code de la clé 3G (et je n’avais bien sûr par vérifié avant de partir où j’avais pu écrire ce fameux code) et mon mobile n’acceptait plus mon code de messagerie pour me laisser me connecter à mes mails ;-(

Résultat : 1ère journée assez angoissée (et si je loupais un mail ultra-méga important ?), deuxième plus résignée, 3e beaucoup plus légère… C’est si bon cette liberté éphémère ! Au final seulement 1 appel et 3 SMS clients, un mari et des enfants ravis…

Quant à moi, j’ai vraiment profité de ces vacances pour bouquiner des magazines féminins, me faire un avis sur la nouvelle ligne éditoriale de Cosmo (Ch’ui plus dans la cible – c’est la fin d’une époque, snif !), et j’ai troqué :

  • Les audits de dispositif par les tests de Psychologie Magazine (j’espère juste que je suis plus pertinente das mes conclusions parce que là, à part le fait que je suis équilibrée…)
  • Les stratégies des plans de communications par celle des petits-chevaux ou autre jeu de société adapté aux moins de 5 ans
  • La palette du Pantonier  par la gamme des vernis hypoallergéniques
  • Les veilles sur les e-réputations par les surnoms taquins de mes enfants (et non, je ne les indiquerai pas dans ce post, je suis de nouveau au boulot à travailler sur mon e-réputation ;-))
  • La brasse coulée dans mon emploi du temps par la brasse tout court

Et maintenant je suis hyper contente d’être de retour sur mon blog (et de retouver une connexion), j’ai une pêche extraordinaire, et surtout plus de recul sur certains dossiers : j’ai poliment indiqué ce matin à deux prospects que je n’étais pas la bonne personne pour gérer leur problématique.

P.S. : C’est quand déjà les prochaines vacances ?

1 Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s