Les grandes entreprises & les réseaux sociaux

etude TNS sofres usage entreprises et médias sociaux84 % des entreprises sont actives sur au moins un des réseaux sociaux

En février sont sorties 2 études sur les grandes entreprises et les réseaux sociaux : la première de la TNS Sofres sur l’impact des réseaux sociaux sur la réputation des entreprises du CAC 40, la seconde de Burson-Marsteller intitulée Global Social Media Check-up 2011 sur les actions des entreprises du classement Fortune Global 100 sur les réseaux sociaux (sont étudiés YouTube, Twitter, Facebook et les blog).

Un double regard intéressant entre les usages français et internationaux…

Bon si 84% des entreprises du classement Fortune 100 sont présentes sur au moins un des réseaux sociaux, seules 15% des entreprises européennes sont présentes sur les 4 plates-formes : YouTube, Facebook, Twitter et un blog.

En France, seules 3 entreprises françaises sur les 11 du classement Fortune 100 sont présentes sur les 4 plates-formes.

  • 2 entreprises sur les 11 du classement Fortune 100 affichent leurs médias sociaux sur leur site institutionnel.
  • 45 % des entreprises françaises du Fortune 100 ont un blog corporate, 36 % ont une page sur Facebook. En-dehors de la page institutionnelle, les entreprises françaises animent des pages Facebook dédiées aux ressources humaines, au mécénat ou au sponsoring. Elles ont 13 837 fans par page en moyenne et 82 % des messages de l’entreprise sont commentés par des fans.
  • Si elles sont 91% à animer un compte twitter, en-dehors des comptes institutionnels, les entreprises françaises animent des comptes dédiés au SAV, au mécénat ou au sponsoring. Elles sont suivies en moyenne par 752 abonnés.
  • 45 % des entreprises examinées disposent d’au moins une chaîne Youtube.

83% des entreprises européennes du classement “Fortune 100” utilisent Twitter. Twitter est le media social qui connait la plus forte hausse de participation des entreprises internationales (+18 %), s’imposant comme leur media social de référence. 78 % y sont présentes en 2011 contre 65 % en 2010, devant Youtube (57 % en 2011 contre 50 % en 2010), Facebook (61 % en 2011 contre 54 % en 2010) et les blogs (36 % en 2011 contre 33 % en 2010).

  • Dans les entreprises du CAC 40, sur les 42 entreprises testées, 8 ont dépassé sur le dernier trimestre 2010 une moyenne de 350 Tweets quotidiens : Renault, France Télécom Orange, Carrefour, PSA Peugeot Citroën, L’Oréal, Michelin, Danone, et BNP Paribas, donc essentiellemment les secteurs de l’automobile, de la grande consommation et des télécommunications.
  • 19 autres entreprises ont suscité entre 100 et 300 tweets quotidiens en moyenne.

67% des utilisateurs de réseaux sociaux pensent qu’Internet a profondément changé la manière dont ils s’informent sur les entreprises (TNS Sofres)

  • Près de 1 utilisateur sur 2 (44 %) dit « aimer » utiliser Internet pour tenter de  peser sur le comportement des entreprises.
  • 9% des utilisateurs des réseaux sociaux y ont d’ailleurs déjà critiqué un patron ou un dirigeant d’entreprise, et 21 % y ont critiqué des entreprises ayant mal agi à leurs yeux.

Le dialogue serait-il plus présent ?

  • Sur Facebook, 74 % des entreprises (Fortune 100) autorisent les utilisateurs abonnés à leur page « fan » à écrire des messages sur leur mur et plus de la moitié (57 %) répondent aux messages et commentaires.
  • Sur Twitter, 67 % des entreprises étudiées (Fortune 100) dialogue avec leurs followers en utilisant la fonction « @ » et plus de la moitié (57 %) y diffusent des contenus provenant de leurs sites corporate. Cela représente une hausse de 76 % des entreprises utilisant le « @ » et une augmentation de 78 % des « tweets » par rapport à l’année dernière. La hausse la plus forte concerne les entreprises européennes, avec une croissance de 148 % de l’utilisation de la fonction « @ ».

Et au niveau de l’e-réputation ?

  • Pour 17 entreprises du CAC 40, les actions sur les réseaux sociaux ont laissé des traces dans l’esprit de plus de 10 % des internautes français fréquentant les réseaux sociaux, soit plus de 2 millions de personnes.
  • 26 % des internautes ont entendu parler des entreprises testées en bien, 20 % en mal et plus de la majorité de façon neutre (52 %).
  • Les crises e-réputation nées sur le web restent marginales. Les réseaux sociaux vont plutôt soit amplifier des crises déjà médiatisées,  soit à l’inverse amortir certaines interpellations émanant de minorités actives, soit sédimenter sur la durée l’image d’une entreprise, en lien avec les centres d’intérêt des internautes.

Pas de doute, les grandes entreprises cherchent à mieux utiliser les médias sociaux et s’engagent sur la voie du dialogue…

Les entreprises françaises classées dans Fortune 100 sont : AXA, Total, BNP Paribas, Carrefour,  GDF Suez, Crédit Agricole, EDF, Société Générale, Groupe BPCE, Peugeot Citroën, CNP Assurances, entreprises pour la majorité présentes dans le CAC 40.

3 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s