VedaCom, d’un souhait à l’UECDD

Agir pour un monde plus durableAgir pour un monde plus durable

Il y a 2 ans, je lançais ce blog sur la communication responsable. Je travaillais déjà sur des thématiques traitant du développement durable et du secteur non marchand mais j’avais l’impression de survoler ces problématiques. J’ai eu envie de m’y intéresser de plus près, de m’impliquer davantage. Mon approche étant éditoriale, un blog s’imposait.

Les premiers temps, j’ai surtout mis des définitions sur ce blog pour me construire une philosophie, puis au gré des rencontres, des conférences, des échanges… vous avez pu y retrouver des comptes-rendus, des interviews, des initiatives, des études commentées voire des coups de gueule.

Il y 2 ans, j’étais persuadée qu’il fallait encore et toujours sensibiliser aux problématiques du développement durable. Si les gens savaient, ils changeraient leurs comportements, hein ? La crise est passée par là, le besoin de lien et les études aussi. De la sensibilisation, nous sommes passés à un discours sur l’engagement et parfois aux actes (bon, pas encore assez à mon goût).

En 2 ans, je suis également passée du discours aux actes. Confortablement installée derrière mon écran, j’écrivais mais je me mêlait peu à mes pairs. A force de voir et revoir les mêmes têtes lors des événements, de discuter des mêmes sujets sur Twitter, je suis entrée dans la petite communauté des communicants et des annonceurs responsables. Des rencontres qui vous font avancer et vous confirment que vous êtes sur la bonne voie, enfin la vôtre.

La semaine dernière, je suis allée dans le Lubéron pour ma première Université d’été de la communication et du développement durable, organisée par l’ACIDD et Gilles Berhault (la 9e pour les pionniers). Ensemble, nous sommes penchés sur des ateliers pratiques et pris de la hauteur en compagnie de Bettina Laville, avocate du cabinet  Landwell & Associés, conseiller d’état, , de Patrick Viveret, philosophe, préfacier de « Prospérité sans croissance » de Tim Jackson ou de Philippe Madec, architecte.

Nous n’y avons pas révolutionné la planète, ni trouvé une méthodologie pour que le monde devienne plus durable. Nous avons échangé sur notre vision :

  • le développement durable est sur les rails, 
  • le changement vient des consommateurs/citoyens, 
  • nous devons nous attaquer maintenant à changer les comportements.

Sans certitude. Si il apparaît évident que la communication doit répondre à un besoin de transparence, être cohérente et accessible, des questions continuent de se poser : comment passer d’un marché de niche à un courant mainstream ? comment réussir à accomplir ce changement ?

Des questionnements et des pistes d’idées que vous retrouverez cette année sur ce blog, et qui je l’espère, nous feront avancer ensemble, malgré nos paradoxes.

A suivre cette semaine, les comptes-rendus des ateliers :

  • Changer nos comportements : rompre avec nos addictions à la consommation ?
  • Qu’est-ce qu’une agence socialement responsable ?
  • Passer de la possession à l’usage : alléger notre vie et notre empreinte sur la planète ?

1 Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s