La video pour sensibiliser au développement durable…

icone videoL’avènement de la video durable…

Dans notre société d’images, la video est de plus en plus utilisée pour sensibiliser au développement durable. Courte, impacte, faisant office de teasing, elle permet de capter l’attention du lecteur sur un axe et l’encourage (souvent) à aller plus loin via des publications web ou print.

A chaque video, son objectif, son discours et son ton…

Madame Mirabelle et ses parties prenantes

L’histoire retrace comment Mme Mirabelle, chef d’entreprise, a écouté les parties prenantes de son entreprise (salariés, clients, fournisseurs, société civile, collectivité) et a pris en compte leurs attentes. Suite à cette écoute, elle a mis en place un certain nombre de changements qui touchent aux 3 piliers du développement durable (environnement, social et économique). La vidéo met également en avant les conséquences positives de ces changements pour l’entreprise de Mme Mirabelle, notamment le développement de la société. L’histoire de Mme Mirabelle a ainsi pour but de sensibiliser le spectateur de la vidéo et de l’inciter à mettre en place une démarche de développement durable dans sa propre entreprise ou collectivité.

La pédagogie de Planète DD

Et le premier épisode de la saison – #4 : Gerbier fait de résistance – traite de la résistance au changement. Il est accompagné d’une fiche ressource élaborée avec des partenaires techniques, comme pour chacun des autres épisodes, et qui est disponible sur le site.
Cette websérie soutenue par l’ADEME, l’AFNOR, la Région Midi-Pyrénées, l’ARPE Midi-Pyrénées, la CARSAT, la CCIR Midi-Pyrénées et l’Agence de l’Eau Adour-Garonne propose une approche originale du développement durable au travail.

Et côté grand public, l’humour décapant de Bridget Kyoto

« La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto » :
puisque la télé ne veut pas d’écologie sérieuse, Bridget Kyoto fait de l’écologie idiote.

Sans compter les actions des associations…

ou

La video semble être devenue un média incontournable dans le discours, à condition d’en maîtriser l’objectif de communication, le ton, les messages…

Une démarche qui se décline déjà dans 1 initiative… et 1 extrapolation :

  • Sidièse propose depuis février aux entreprises engagées dans une démarche de développement durable de communiquer leurs efforts et engagements sur un site dédié ouvert à l’ensemble de leurs publics internes et externes : www.2Minutes40pourdiredurable.com. Pour ces entreprises, un même principe : une vidéo courte et sans langue de bois pour présenter de façon synthétique la vision de l’entreprise et sa stratégie RSE, une discussion en ligne administrée et un accès direct aux rapports ou documents DD. Le projet repose sur un constat simple. Les entreprises investissent un travail colossal pour publier un rapport Développement Durable lu par une poignée d’experts. A l’heure où les concitoyens sont de plus en plus sensibles et demandeurs d’informations sur l’impact sociétal et environnemental des grandes entreprises, il leur semblait utile de travailler à un format accessible pour un partage plus large et moins technique.
  • et une nouvelle génération de rapport offre la possibilité avec un peu d’imagination de créer un véritable storytelling et scénariser la vie de l’entreprise. Le Video Digital Report de l’agence In Visu ne devrait pas tarder à inspirer les rapports RSE (initiative qui m’intéressait beaucoup, à bon entendeur ;-))

7 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s