3 juillet, Tweeter les propositions du Livre Blanc des entrepreneurs sociaux à votre député

Livre blanc des entrepreneurs sociauxPremier « SenseTwitt »* pour le Mouves

Créé en 2010, le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves) fédère les dirigeants des entreprises sociales. Motivés avant tout par l’intérêt général, la réponse aux besoins sociaux et environnementaux, ils ont formulés leurs propositions pour développer l’entrepreneuriat social dans un Livre Blanc des entrepreneurs sociaux, sorti le 22 mars aux éditions Rue de l’échiquier (que j’ai eu le plaisir de lire en avril).

Pour la rentrée parlementaire (aujourd’hui), le Mouves, Makesense et La Ruche vous proposent de remplir le cartable des député(e)s avec les propositions du Livre Blanc.

Participez vous aussi à cet évènement inédit en France et ayez de l’influence auprès de votre député(e) grâce à votre compte Twitter !

Inscrivez-vous pour le lancement de l’opération « SenseTwitts » le 3 juillet. Où que vous soyez, vous recevrez ainsi le lien vers l’application.

Et si vous avez loupé le début, votez directement sur la page SenseTwitt, pour interpeller votre député(e) sur l’entrepreneuriat social 

Vous ne connaissez pas encore le Mouves et le Livre blanc des entrepreneurs sociaux ? Petit décryptage…

Au travers de son livre court ( 64 pages), le Mouves s’adresse à à l’ensemble des acteurs qui souhaitent agir pour une économie plus humaine, efficace et compétitive.

Ce plaidoyer casse le coup aux préjugés (non, elles ne font pas une concurrence déloyale aux entreprises sérieuses, oui, elles gagnent de l’argent…) et définit :

  • les entreprises sociales par rapport au secteur de l’économie sociale et solidaire :   » Les entreprises sociales apportent des réponses concrètes et novatrices aux besoins sociaux, aux besoins fondamentaux des personnes. Comme toutes les entreprises, elles doivent dégager des excédents, mais pour elles, le profit n’est pas une fin : c’est un moyen au service de leur projet social. Elles créent de l’emploi, innovent et partagent équitablement les richesses qu’elles produisent. On trouve parmi elles des sociétés coopératives d’intérêt collectif, des entreprises du bio et du commerce équitable, des entreprises d’insertion, des entreprises adaptées aux personnes handicapées, des sociétés coopératives et participatives, des entreprises associatives… »
  • met en lumière les objectifs, le fonctionnement et les bonnes pratiques de quelques-unes de ces entreprises : Juratri, Groupe SOS, Chèque déjeuner, Siel Bleu, Réseau Cocagne, Groupe Archer…
  • et expose les propositions pour développer un secteur en pleine expansion. 

L’entreprise sociale, une utopie ?

Plus vraiment, la commission européenne estime qu’une entreprise créée sur 4 serait une entreprise sociale. Les entreprises sociales sont le moteur de l’économie sociale et solidaire qui crée 2,5 fois plus d’emplois que la moyenne du secteur privé. Entre 2001 et 206, c’est en moyenne 50 000 emplois par an qui ont été créés souvent non délocalisables et d’utilité sociale.

Découvrez toutes les propositions en détail dans le Pacte pour entreprendre autrement du Mouves.

*Le SenseTwitt est une application webqui permet à ses utilisateurs d’envoyer des messages de 140 caractères pré-formatés à des destinataires influents choisis pour relayer et soutenir une cause.

4 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s