Développement durable : de l’organisation à l’individu

Depuis quelques temps, je déserte ce blog. Par manque de temps, certes, mais pas seulement. Il y a près de 4 ans, l’idée de départ était la suivante : il se passe des choses autour du développement durable et de la communication.

J’ai envie d’en savoir davantage sur :

  • comment le développement durable peut faire évoluer les pratiques des communicants ;
  • comment communiquer sur le développement durable et la responsabilité sociétale.

Il se peut que mes rencontres, formations, conférences ou positions intéressent d’autres personnes. Créons un blog 😉 Ma ligne éditoriale était fixée. Et je m’y suis tenue pendant 3 ans.

Puis d’un coup, j’ai eu l’impression qu’il me manquait quelque chose d’essentiel dans ma démarche : à m’intéresser aux organisations et au développement durable, est-ce que je n’oubliais pas l’individu ? Cette réflexion a pris son temps avant de se concrétiser. Mon offre a évolué, mon idée de plateforme de compétences est plus que jamais d’actualité, la formation représente maintenant près de la moitié de mon activité, j’interviens désormais en communication sur les aspects économie solidaire ou revitalisation économique des territoires  notamment sur les problématiques autour de l’emploi, sans oublier mes premières amours : la communication sur la RSE.

Que de changements dont il était temps de vous parler… Cela vaudrait-il dire que vous n’aurez plus d’actu sur le DD, la RSE, la communication responsable sur ce blog ? Et bien non, comme d’habitude, je cumule 😉 Cette année, je me suis formée au Label Lucie ET à la communication non violente en entreprise (enfin, j’ai débuté… puisque ma formation a duré seulement 7 jours  ! Il faut compter plus de 40 jours avant d’être certifiée).

2 axes du développement durable – l’organisation, l’individu-, 2 thématiques sur ce blog… vous devriez voir dans les prochains jours les premières évolutions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.