Décider en équipe : viser le Zéro objection

A quand remonte votre dernier essai pour rechercher un consensus en équipe ? Avec quel résultat ? La décision négociée a-t-elle pu perdurer ? Allez, renouvelons les habitudes et recherchons le consentement au lieu du consensus… Cela change tout !

Une bonne décision, c’est une décision qui respecte les limites, les tolérances de ceux qui devront vivre avec cette décision.  Concrètement, l’animateur de la réunion accueille les objections des participants directement concernés par un projet mais ne recherche pas leur total accord au projet.

En sociocratie, une objection n’est pas une préférence personnelle, l’objection est raisonnée et argumentée. Ce qui prime, c’est l’intérêt du groupe et la possibilité de se rapprocher de l’objectif commun. Il ne suffira pas d’exprimer une objection, le participant l’argumentera en indiquant les éléments pour être au plus près de l’objectif commun.

Les atouts de la décision par consentement ?

  • la sécurité psychologique des participants dont les limites sont prises en compte,
  • leur responsabilisation par rapport à l’objectif commun notamment grâce à l’exposition des arguments.

La réunion Zéro Objection ou par consentement se déroule en 9 étapes.

  • Présenter l’objectif de la réunion, la proposition par rapport à un projet. Clarifier si nécessaire.
  • Faire réagir. C’est le point de vue de chacun qui est attendu. Dans un principe d’équité, chaque participant disposera d’un temps identique pour s’exprimer. L’animateur peut combiner plusieurs réactions pour unifier les retours sur la proposition.
  • Améliorer. Avec les éléments des participants, l’animateur peut amender la proposition et vérifiera si la re-formulation de la proposition reflète bien ce qui a été exprimé par le groupe, tout en restant dans l’intention du porteur de la proposition.
  • Recueillir les objections raisonnables et argumentées. Les lever par des réponses, ou les intégrer dans la proposition.
  • Bonifier la proposition en la reformulant si nécessaire à la lumière des objections exprimées.
  • Obtenir le consentement, c’est à dire vérifier s’il n’y a plus d’objections.
  • Rédiger la proposition finale qui sera incluse dans le compte-rendu de réunion.
  • Approuver la rédaction de la proposition.
  • Célébrer la prise de décision par consentement et exprimer comment cela a été vécu par chacun.

Vous êtes prêts à vous lancer dans l’animation de réunions par consentement ! Téléchargez notre fiche : VEDATOOLS- Zeroobjection

Et si vous souhaitez être accompagné(e), rencontrons-nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s